AG à Paris

mercredi 5 février 2014
popularité : 34%

AG à Paris

L’AG qui a réuni des étudiant-e-s de M1 Doc, M1 CPE et M1 Prof des écoles (dont des étudiant-e-s élu-e-s au Conseil de l’ESPE) a décidé d’organiser une semaine de discussion et de récolte des mécontentements dans tous les groupes de master de l’ESPE de Paris. 
A l’issu de ces remontées sur le fond des problèmes rencontrés dans la formation des enseignants et CPE, sera organisée une nouvelle AG, lundi 10 février à 17h30 dans l’amphi de Batignolles.
 Nous discuterons alors des revendications à mettre en avant et une délégation sera formée afin de rencontrer la direction de l’ESPE dans la semaine et ainsi faire entendre nos revendications. 

L’idée : dans chaque groupe prendre du temps pour échanger sur cette année de master 1 ou 2 mais aussi sur la formation professionnelle dispensée à l’ESPE de manière générale (ou plutôt le manque de formation). 
Nous avons discuté de problèmes selon trois axes principaux qui peuvent servir de commencement aux discussions : 
1. L’organisation des heures et des modalités de cours qui changent tout le temps et qui ne permettent pas de réelle continuité dans la formation.
2. La non-organisation des préparations aux oraux (pour les M1) et les inégalités dans l’organisation de concours blancs écrits. 
3. La non transparence des notes de contrôle continu (avec commissions d’harmonisation des notes obscures, non-organisation de rattrapages...) 
A l’issue de ces discussions un ou plusieurs représentant-e-s de chaque groupe propose(nt) un compte rendu sur cette liste de mails avant vendredi 7 février.

L’AG a également discuté de la construction d’un mouvement plus important pour porter les revendications auprès durectorat, responsable de la formation initiale à Paris. Pour cela il faut construire un rapport de force qui demande à chacun de s’impliquer dans la mesure du possible (en participant aux discussions, aux réunions/AG, en donnant son opinion sur les listes de mails...).