Formation des enseignants : éspé, espoirs et désespoirs … Entretien avec André Ouzoulias

jeudi 23 janvier 2014
popularité : 57%

"C’est seulement une question de volonté politique. Il est clair toutefois que, si les formateurs ne s’expriment pas collectivement et avec suffisamment de force, le pouvoir n’a aucune raison de changer profondément quoi que ce soit. L’avenir est entre leurs mains"

A lire l’interview intégrale dans le blog de Luc Cédelle (Le Monde)