ESPE Creteil master MEEF maths : non au M1 en alternance

lundi 20 avril 2015
popularité : 30%

Universitaires responsables d’années ou de parcours et intervenant dans la formation des professeurs de mathématique dans le cadre du master Meef second degré de l’Espé de Créteil, nous sommes très inquiets du projet de parcours de M1 en alternance présenté au conseil de perfectionnement.
D’après notre expérience auprès des étudiantes et étudiants de M1 Meef, il nous semble illusoire de prétendre former ce public à devenir professeurs de mathématiques en ne les laissant se consacrer qu’à mi-temps à leur formation : ce serait les sacrifier eux et leurs élèves, présents et futurs.
Le projet de maquette présenté tente de résoudre une équation sans solution (comment proposer une formation complète en un mi-temps ?), ce qui se traduit par une très faible part d’enseignement disciplinaire, renforçant nos inquiétudes. Rappelons que les diplômes universitaires sont les garants du niveau disciplinaire des enseignants et enseignantes qui seront recrutées ; on ne peut laisser la licence seule attester du niveau disciplinaire, d’une part parce qu’il s’agit in fine de délivrer un diplôme master, d’autre part parce que la formation d’un enseignant demande un travail disciplinaire de consolidation et d’appropriation de la discipline, travail dont l’expérience montre qu’il est indispensable.
Le projet lui-même mentionne : « Nous estimons que ce parcours ne permettrait pas de préparer correctement les étudiants aux concours externes actuels » ; nous partageons cette analyse, mais en tirons la conséquence que les prémisses même du projet doivent être remises en cause. Rappelons que depuis plusieurs années, devant le niveau disciplinaire extrêmement préoccupant d’une part importante des candidats au Capes de mathématiques, de nombreuses places ne sont pas pourvues. Considérer qu’on puisse dans ce contexte former encore moins certains étudiants et adapter le concours à leur niveau plutôt qu’aux exigences du métier nous semble une mauvaise réponse à un vrai problème.

[...]Geneviève Allain, responsable du M1 Meef second degré mathématiques à l’Upec
Anne Beaulieu, responsable du Master Meef second degré mathématique à l’Upec
Romain Dujardin, coresponsable du Master Meef second degré mathématiques à l’Upem
Benoît Kloeckner, responsable du M1 Meef second degré mathématique à l’Upec 2015-2016
Marie-Hélène Mourgues, coresponsable Master Meef second degré mathématiques à l’Upem
Laurent Rigal, responsable du Master Meef second degré mathématiques à Paris 13