Témoignage d’une stagiaire toulousain : l’écrit professionnel

mercredi 26 novembre 2014
popularité : 29%

Toulouse, certains stagiaires sans formation ni consignes sur leur écrit professionnel

Suite à la formation syndicale du mardi 18 Novembre durant laquelle nous avons pu échanger à propos des conditions de stage, je me permets de vous envoyer cet e-mail afin de vous exposer la situation des stagiaires en lettres modernes concernant l’écrit professionnel.

Pour les stagiaires qui, comme moi, sont titulaires d’un master 2 MEF, lauréats du CAPES Juin 2013 (antérieur à la session rénovée et à la session exceptionnelle), placés en report de stage pour l’année scolaire 2013-2014, le problème est le suivant : l’ESPE se retrouvant avec un certain nombre de cas particuliers, celui-ci a pris le parti d’assurer les UE de recherche uniquement pour les stagiaires-étudiants étant en cours de validation d’un M2 qui peuvent ainsi commencer à travailler sur leur mémoire de recherche.
L’ESPE a décidé de suspendre momentanément cette UE de recherche pour les stagiaires étant dans mon cas.

Le mois de décembre approche, mes collègues et moi-même sommes toujours dans une situation où aucune UE ou formation n’est encore prévue pour l’écrit professionnel et où nous ne savons toujours pas ce que l’ESPE attend de nous dans cet écrit professionnel (quelle forme doit-il prendre ? que doit-il contenir ? etc.).

J’espère que ce mail pourra vous permettre d’engager une action à propos de la situation quelque peu préoccupante des personnes étant dans mon cas.