La rentrée à l’ESPE de Bretagne

jeudi 18 septembre 2014
popularité : 74%

- Les problèmes avec les ESPE sont multiples, mais déclinés par discipline. Un des enjeux communs est la prise en compte des cours de préparation concours suivant un ratio 1/3 CM 2/3 TD qui ne correspond ni au niveau de la préparation demandée, ni à sa réalité pédagogique.
et de l’université ne correspondent bien sûr pas) un problème entre petits et gros sites.
POur vous donner un exemple, les M2 PLC histoire-géo devraient tous passer un oral en géographie, ce qui se fait sans problème sur le site de Rennes, mais est impossible à Brest, où les deux universitaires dans la discipline ne peuvent faire passer 80 oraux (qui bien sûr, ne seraient pas rémunérés).Un enjeu particulier avec l’ESPE à Brest repose sur la création d’un cadre commun à l’Espe de Bretagne, avec des décisions qui, de fait, obligent Brest à se caler sur le modèle rennais, sans tenir compte des pratiques et spécificités locales. Ceci rajoutent aux tensions inhérentes à la formation (préparation d’un concours et apprentissage d’un métier), et à l’hétérogénéité des formateurs (les calendriers du secondaire