{{Manque de postes ESPE pour faire face aux besoins de formation}}

mercredi 1er octobre 2014
popularité : 30%

Manque de postes ESPE pour faire face aux besoins de formation
Je ne sais si Créteil est la seule ESPE dans ce cas, mais nous ne pouvons faire face aux besoins de formation, surtout avec l’afflux de stagiaires. L’UPEC a repris 139 supports de postes en 5 ans à l’ESPE de Créteil (!). Nous demandons le renouvellement des postes dont les titulaires actuels partent à la retraite ou par mutation et quelques créations de postes.
L’année dernière, 24 000 heures n’ont pu être assurées par les services statutaires (mais heures comp, vacations etc.) il a manqué 60 postes équivalents temps plein à 384 h.
Je vous laisse imaginer le déficit pour l’année qui vient.
L’UPEC ne veut pas entendre parler des créations de postes et les renouvellements de postes ne sont même pas assurés.
Faut-il confier la formation des enseignants à des vacataires ?
Mais lesquels à Créteil ? on peine à les recruter car les enseignants sont déjà bien occupés dans leurs établissements ou alors bien peu expérimentés pour faire de la formation des enseignants.
Ou à des inspecteurs ? mais ils sont aussi très occupés... et la formation en ESPE ne doit-elle pas être universitaire ?