La directrice de l’Espé de Bourgogne démissionne faute de moyens suffisants

vendredi 26 septembre 2014
popularité : 25%

Selon une déclaration préalable de la FSU présentée lors du conseil d’école du 25 juin - devant lequel Sophie Morlaix a annoncé sa décision -, la démission de la directrice "clôt la première année d’existence de l’Espé et manifeste un dysfonctionnement au sein d’une structure se voulant, à sa naissance, ambitieuse et novatrice". La FSU pointe essentiellement trois points : un manque de "mise en cohérence des différents départements de l’Espé", qui sont "juxtaposés" et "ne fonctionnent pas ensemble", la "réduction drastique [des] moyens budgétaires" du département Meef (ex-IUFM) et le manque de "collégialité" dû à "la constitution de conseils opaques, superposés, au détriment de fonctionnements collégiaux, largement documentés".
d’après une dépêche AEF

Le 26 aout, la directrice de l’ESPE de Versailles avait aussi démissioné ... "officiellement pour raisons personnelles"
voir sur EducPros