ESPE Midi-Pyrénées : manque de moyens humains et financiers

dimanche 25 mai 2014
popularité : 24%

A Toulouse (accréditée pour un an), les alertes des élu.e.s du personnel au Conseil d’Ecole de l’ESPE Midi-Pyrénées sur le manque de moyens humains et financiers dont dispose l’ESPE et sur la souffrance du personnel au travail du fait de ce manque de moyens ne sont toujours pas entendues. Après une année de sacrifices des personnels, colmatant les brèches pour offrir une formation digne aux étudiants, d’autres sacrifices s’annoncent. Il n’est tenu aucun compte des congés de maladie dus à de mauvaises conditions de travail et aux nombreux témoignages sur le sentiment grandissant de découragement et de dépression.

Et ce n’est pas tout. Viennent s’ajouter à cette crise des moyens les incertitudes et les doutes liés à la difficile mise en place de la COMUE prévue dans les mois à venir et à laquelle devrait être rattachée l’ESPE dès le mois de janvier 2015 !

LRU, COMUE, ESPE… tous les ingrédients pour un cocktail empoisonné qui contraint – dans un climat d’austérité sévère et sans cadrage et/ou arbitrage national - les acteurs locaux à développer des stratégies concurrentielle contre-productives pour tenter de survivre. Le partenariat et les collaborations à l’origine de la création des ESPE ne peuvent se mettre en place sereinement dans un tel contexte.

Un nouvel appel à la mobilisation des personnels et des étudiants en vue du conseil d’école de lundi 26 est lancé.